Comite Miss France
Comite Miss France 

 

 Au sortir de la première guerre mondiale, le peuple a besoin de se divertir et c’est Maurice de Waleffe, un journaliste belge, qui le premier reprend l’idée d’un confrère du 19ème siècle d’organiser un concours de beauté sous la forme d’un référendum. Dès 1919, les lecteurs du Journal au sein duquel il travaille choisissent, parmi les 2063 concurrentes, les finalistes qui se présenteront devant un jury composé d’artistes, de peintres et d’écrivains. La gagnante de cette première compétition est proclamée en avril 1920 "la Plus Belle Femme de France", puis, cédant à l’anglicisme ambiant à partir de 1927, la lauréate sera désignée sous l’expression "Miss France".

 

Monsieur Jean BARONE, producteur de spectacles reconnu pour être l’organisateur des plus grands concours de beauté en Afrique du Nord, a eu le privilège de collaborer en 1936 avec le Comité historique de Maurice de Waleffe. Après la guerre, Jean Barone reprend naturellement l’usage du terme Miss France pour organiser ses concours de beauté alors que Maurice de Waleffe disparait sans laisser d’héritier. 

 

A cette période, "CHARLYS", déjà reconnu à Marseille en tant qu’artiste et animateur de spectacles, s’installe au Maroc. Il y fait la connaissance de Jean Barone et, très vite, leur complicité les conduit à s’associer pour mettre leurs talents respectifs au service de l’évènementiel et de Miss France tant en Afrique du Nord qu’en métropole. Après l’indépendance du Maroc, Charlys s’installera définitivement à Marseille.

 

Pendant ce temps, à Paris, Guy LEVY prend l’initiative de créer une autre organisation qu’il fixe à Saint-Cloud. Il prend pour secrétaire Geneviève MULMANN qui se fera appeler des années plus tard "de FONTENAY" du pseudonyme de son compagnon.

 

Si cette dernière organisation est pro-parisienne et celle de CHARLYS plutôt marseillaise, l’existence parallèle de ces deux institutions permet la multiplication des concours de beauté qui servent au fil des ans à asseoir la notoriété de Miss France sur l’ ensemble du territoire. 

 

En 1986, voilà plus de 30 ans que le Comité Miss France de "Marseille" et le Comité Miss France de "Saint-Cloud" coexistent et que la presse fait écho aux multiples élections organisées par l’un et l’autre. Cette même année, la renommée de Miss France est suffisante pour que la télévision lui ouvre ses portes.

 

Etre dirigeant d'association Loi 1901, impose d’agir dans l’intérêt de l' association et non pas pour ses intérêts propres !

 

Pourtant en 1986, Geneviève de Fontenay, au mépris de son concurrent et dans le dos de l’association dont elle est devenue la présidente, dépose à son nom propre le signe "Miss France" et s’approprie une marque qu’elle vendra seize ans plus tard à la Société télévisuelle "Endemol Productions" pour plusieurs millions d’euros.

 

Un contrat de licence de marque est alors rédigé entre la société endemol nouveau propriétaire de la marque "Miss France" et l’association dont Geneviève de Fontenay est restée la présidente. En 2010, contrainte de ne plus utiliser la marque "Miss France", l’association Comité Miss France de Saint-Cloud voit la fin de son existence !

 

Privée de son réservoir national, la société endemol se trouve alors forcée de faire appel à diverses structures locales, la plupart associatives, pour obtenir les Miss dont elle a nécessairement besoin pour la réalisation de son show télévisé.

 

De l’autre côté, malgré le déséquilibre au niveau du rapport médiatique provoqué par la retransmission télévisée du concours "Miss France" au profit de ses concurrents, le Comité Miss France crée par Charlys n’ a jamais cessé ses activités. 

 

Depuis 2006, c’est Muriel TRUEBA qui préside l’association et porte fièrement le flambeau de Charlys en continuant d’ élire annuellement MISS FRANCE.

 

Cette année, c’ est une auvergnate originaire du Pays de LAPALISSE qui a remporté le titre de MISS FRANCE pour la toute première fois de l’histoire du concours, toutes organisations confondues.

 

Ainsi va l’histoire de MISS FRANCE !

 

Le mot de la présidente

Le Comité Miss France est une association Loi 1901 présidée par Muriel Truéba 

 
" Le comité Miss France a pour objectif d'élire ou désigner annuellement Miss France 
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Comite Miss France